À Propos

Notre Village offre un accueil de jour et une structure d’hébergement à 240 adultes en situation de handicap mental léger, moyen et profond.

Pas moins de 240 travailleurs accompagnent nos bénéficiaires dans leur projet de vie individualisé et adapté à leur niveau d’autonomie.

Nous portons une attention particulière à la valorisation des rôles sociaux de nos usagers et à leur intégration dans les infrastructures socio-économiques par une ouverture de l’Institution sur l’extérieur.

Le site est idéalement situé dans un cadre verdoyant et de qualité, à Ophain dans le Brabant wallon. Il comprend, entre autres, dix maisons d’hébergement, un restaurant, une salle de sport, une piscine thérapeutique et pas moins de 25 ateliers occupationnels.

Histoire
Nos valeurs
Notre équipe
Nos agréments
Les conventions

“Décider qu'on va créer un Village, c'est bien. Savoir où, comment, avec quels moyens, alors que vous êtes seuls de votre avis, que les autorités vous accueillent avec scepticisme et se bornent à vous souhaiter bonne chance en vous disant "Essayez toujours...", c'est une autre histoire. Mais nous étions, et nous sommes restés, des gens qui n'ont aucune difficulté de croire à l'impossible. ”

Notre Village, 60 ans d’Humanité !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »

– Mark Twain –

Avril 1963
Décembre 1963
1970
1974
1974
1977
1980-1983
1980
1980
1983
1984
1985
1990
1992
1995
1995
1996
2002
2002
2003
2005
2008
2008 et 2009
2010
2015
2016
2017
2018
Décembre 2018

Loi du 16 avril 1963

L’instauration d’un Fonds national de reclassement social des personnes handicapées (FNRSPH) donne naissance au premier Atelier protégé agréé.

Création du Village n°1

Déterminés à offrir un avenir meilleur à leurs enfants atteints d’un handicap mental, quelques parents achètent une vieille ferme dans le Brabant wallon. Toute première structure du genre en Belgique, le Village n°1 se développe autour de deux axes principaux : des ateliers de travail adapté et des maisons d’accueil.

Première maison familiale : la Dansette

Elle est occupée par le couple Squélard, parents d’un fils handicapé, Michel. « Tonton et Tantine », ainsi surnommés, offrent une vie de famille à 15 enfants en situation de handicap.

Professionnalisation et idéal de vie communautaire

Le quasi-bénévolat des débuts cède la place à l’institutionnalisation et à la professionnalisation avec la reconnaissance de différentes fonctions. Educateurs, assistants sociaux, et autres paramédicaux entrent en scène. La maison familiale devient maison communautaire.

Deuxième maison familiale : la Grange

Deux nouvelles maisons : la Flohaye et la Graignette

Pédagogie Steiner et mouvement Camphill

Grâce à ces deux concepts qui imprègnent désormais l’esprit du Village, une attention toute particulière est accordée à l’autonomie et au lieu de vie privilégiant l’aménagement personnalisé avec des chambres individuelles.

Deux nouvelles maisons : la Houssière et le Ménil

Elles accueillent des personnes qui n’ont pas la capacité de travailler en atelier protégé, mais qui peuvent être occupées autrement, selon leurs possibilités et aspirations.

Création du Centre d’activités de jour, la Ferté

Le secteur des activités s’adapte et se dédouble. Alternative aux ateliers protégés, la Ferté est un Centre d’activités de jour destiné aux personnes qui ne peuvent pas travailler en atelier protégé. Le travail, qui se veut utile, qualitatif et compréhensible, se décline en activités artistiques (poupées, bougies…) et artisanales (boulangerie) répondant aux aptitudes et rythmes de chacun, souvent utiles à la communauté.

Ouverture du Centre d’activités de jour, l’Aunoi

Création de nouvelles activités comme la poterie, la sérigraphie, la menuiserie, la laine, l’osier…

Ouverture de la Salangane

Notre Village s’enrichit d’une boutique, qui devient la vitrine du travail de ses membres.

Ouverture au dialogue

Les Villageois sont invités à prendre davantage la parole et se voient dotés d’un pouvoir décisionnel.

Collaboration avec les familles

L’expérience de la famille et la connaissance qu’elle a de son enfant sont reconnues comme des compétences utiles aux professionnels.

Création de la Maison des aînés (futur Piroi)

Au départ, la Maison des aînés devait être la maison de retraite de Notre Village. L’expérience montrera cependant que les résidents vieillissants préfèrent rester dans leur maison. La Maison des aînés deviendra un lieu accueillant les personnes polyhandicapées. Le site regroupe aujourd’hui le Piroi, la Rivelaine et la Semaillère.

Ouverture à la vie spirituelle

Il est important que les personnes handicapées de Notre Village puissent vivre leur spiritualité dans le respect de leur éducation et de leurs convictions.

Les ateliers protégés deviennent des «Entreprises de travail adapté»

Premiers projets personnalisés

Désormais, la personne ne se définit plus en termes de manque ou de défaut, mais bien en fonction de ses capacités, goûts et souhaits, lesquels vont servir à la réalisation d’un projet de vie individualisé avec comme point central son bien-être.

Installation des premiers couples

Cette étape concrétise la nouvelle reconnaissance des projets personnels et des choix de vie des résidents.

Accueil de la première personne sous convention nominative

Ce tournant élargit l’éventail de Notre Village avec l’accueil de personnes polyhandicapées, cérébrolésées suite à un accident et atteintes de maladies graves dégénératives. Une nouvelle approche psycho-socio-éducative s’avère dès lors nécessaire.

Première édition du festival d’arts différenciés, Reg’arts

Accueil des personnes autistes au sein de la Graignette

Ouverture du Cheneau

Cette maison accueille les personnes présentant des traits autistiques et des troubles du comportement de type explosif.

Accueil des personnes polyhandicapées à la Rivelaine et la Semaillère

Soins de confort et accompagnement du deuil

La cellule Relie-sens est créée pour répondre à l’augmentation de l’espérance de vie des personnes handicapées qui va de pair avec l’apparition de nouvelles problématiques. Les personnes handicapées sont particulièrement fragiles face aux pathologies liées au vieillissement.

Scission entre l’hébergement et l’Entreprise de travail adapté (ETA)

Mise en place de trois nouveaux Conseils d’administration

Chaque structure juridique est composée d’administrateurs différents et spécifiques à chaque mission

Création et mise en place d’une entreprise SCRL à finalité sociale : Seresa-Support

Présentation des valeurs de Notre Village

Les maîtres-mots : confiance, bienveillance, efficacité et efficience.

« Le Village N°1 » devient « Notre Village »

Les résidents créent un nouveau logo.

Nos missions

Leur nombre croissant nous invite à renforcer nos compétences pour accompagner :

  • les adultes porteurs de troubles autistiques et d’autres troubles sévères du comportement.

  • les bénéficiaires présentant un double diagnostic, à savoir une déficience mentale et des troubles du comportement non liés à la déficience mentale.

  • les personnes avec d’importants besoins liés à la grande dépendance et au polyhandicap.

  • Les résidents vieillissants dont la santé physique et mentale se dégrade.

Nos valeurs

Notre engagement envers les bénéficiaires de Notre Village et leurs familles s’articule autour de trois valeurs centrales : confiance, bienveillance, efficacité et efficience.

Interdépendantes l’une de l’autre, ces valeurs garantissent à chacun la reconnaissance, la dignité et le droit d’être différent.

Confiance

La confiance est non seulement la base de la reconnaissance de l’autre, mais aussi une source nécessaire à l’estime de soi qui permet le déploiement des ailes de l’autonomie.

Aussi, nous veillons quotidiennement à entretenir une relation de confiance avec nos bénéficiaires, leurs familles et aimants proches, les équipes éducatives, les volontaires, ainsi que tous les membres du personnel et des Conseils d’administration.

Efficacité et efficience

Faire au mieux avec les moyens à notre disposition et en chercher inlassablement de nouveaux pour répondre le plus adéquatement possible aux besoins de nos bénéficiaires, tel est notre modus operandi.

Voilà pourquoi nous pensons que l’efficacité et l’efficience sont les tuteurs dont nous avons besoin pour rester vigilants, rigoureux et identifier les compétences de chacun, qu’il soit Villageois, travailleur, administrateur, parent, ami, volontaire.

L’ouverture sur l’extérieur

Notre Village est ouvert sur l’extérieur à bien des égards… Outre notre volonté d’intégrer nos usagers dans les infrastructures socio-économiques environnantes, Notre Village est installé au cœur d’un vrai village et se trouve à proximité de la commune de Braine-l’Alleud.

Des liens privilégiés se tissent ainsi entre nos résidents, les voisins proches et certains commerçants, créant de la sorte une dynamique très riche.

La boulangerie, la boutique la Salangane, la salle polyvalente, le service traiteur situés au sein de notre Institution, ainsi que l’organisation de fêtes telles que le Bonhomme hiver, la Fête de la musique ou encore le festival Reg’arts sont autant d’occasions d’inviter le public à s’ouvrir à la différence.

La célébration des saisons

Fête de la lumière, Fête des amis, Bonhomme hiver, Fête de la musique, Halloween, barbecue annuel, vacances en Belgique, en France, … Le calendrier de Notre Village est rythmé par des événements incontournables qui suivent le fil des saisons. Nous saisissons ces précieuses opportunités pour rassembler bénéficiaires et membres du personnel, et célébrer tous ensemble le miracle qui s’accomplit au quotidien : celui d’une communauté de vie, d’espoirs et de valeurs, d’une utopie en marche plaçant l’Humain au cœur de tout.

Bienveillance

Résultante de la confiance, la bienveillance a des effets hautement bénéfiques et encourage à son tour la confiance, renforçant ainsi la coopération.

Attention sans condition, disponibilité, regard toujours positif sur l’autre, chaleur, bien-être, respect envers tous, dignité… sont autant de qualités que nous cultivons pour entretenir une atmosphère bienveillante au sein de Notre Village.

L’accompagnement au cœur de notre engagement

L’accompagnement de nos bénéficiaires occupe une part importante de notre mission et se décline en de nombreux modes :

Un accompagnement pluridisciplinaire réalisé par 240 travailleurs (éducateurs, psychologues, infirmiers, logopèdes, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, assistants sociaux, médecins…).

Un accompagnement communautaire par lequel la vie en communauté, et le tissu social vivant qui la constitue, sont considérés comme un facteur d’épanouissement personnel.

Un accompagnement spécialisé et individualisé avec l’installation des résidents dans des lieux de vie (maisons, appartements, studios) adaptés aux spécificités de chacun.

Un accompagnement qui assure la continuité des soins, le bien-être physique et psychologique.

Un accompagnement qui se veut authentique afin d’être pleinement présent à l’autre et entrer en contact avec lui au niveau essentiel de l’être, et ainsi créer des ponts, même avec les personnes les plus isolées.

Un accompagnement qui s’attèle à la construction d’un projet de vie singulier permettant à chaque bénéficiaire d’être le véritable acteur de sa vie.

Un accompagnement à l’autonomie par lequel nous soutenons tous nos bénéficiaires dans leurs choix et décisions, et qui offre à 88 usagers l’opportunité de vivre en appartement et en studio.

Un accompagnement qui porte une attention particulière à la valorisation des rôles sociaux des usagers et à leur intégration dans les infrastructures socio-économiques par une ouverture de l’Institution sur l’extérieur.

Un accompagnement attentif au développement de la personne, lequel est entre autres lié à l’évolution de son contexte familial, amical et sentimental (décès, ruptures, nouvelles personnes…) et de son statut (mise à la pension, détérioration de la santé, vieillissement…).

Un accompagnement qui crée un partenariat avec la famille et les « aimants proches » en les impliquant par le dialogue et des rencontres régulières.

Enfin, notre accompagnement est en constante évolution, ouvert à l’innovation et à la créativité. Les personnes en situation de handicap léger côtoient de plus en plus de personnes autistes, vieillissantes ou atteintes d’un polyhandicap. Nous veillons donc, d’une part, au bien-être des moins valides et encourageons, d’autre part, l’autonomie des bien-portants.

Notre équipe

Emmanuel Gailly

 

La Dansette et les Studios : Marie Kubat

La Flohaye et les Studios : Sylvie Giles

La Graignette et le Cheneau : Edwige Demaeyer

La Grange des Champs et le Sarty : Jessyca Bessemans

La Houssière, le Ménil et la Chaumière : Eric Hassé

Le Piroi et les Bleuets : Letizia Cappello & M. Lepoivre

La Rivelaine et la Semaillère : Caroline Toussaint

Le Service de logements supervisés (SLS) : Marie Kubat

 

Services et production : Pascal Rommelaere

Art et culture : Gwenaëlle François

Sport et bien-être : Youri Foddis

 

Accompagnement psycho-social : Eloïse Ledoux

Équipe de nuit : Charles Vanhonnaeker

Service santé : Audrey Dechamps

 

Directeur Administratif et Financier  : Sébastien Daubeuf

Comptabilité : Gwendy Goblet

Service informatique : François Demeules

Service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPP) : Pierre Peraux

 

Salvatore Salamone

 

Nos agréments

Notre Village accueille des personnes handicapées adultes à partir de 18 ans, ou plus jeunes moyennant dérogation.

Notre institution est agréée et subventionnée par l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) dans le but d’offrir quatre types de services d’accueil et d’hébergement :

Le Service d’accueil de jour pour adultes de Notre Village, également appelé Centre de jour, peut accueillir jusqu’à trente adultes, en journée, de 8h30 à 16h.

Ce service s’adresse aux adultes dont le handicap ne leur permet pas de travailler.

Chaque bénéficiaire du Centre de jour reçoit un accompagnement éducatif grâce à des activités variées et adaptées, ainsi qu’un soutien psychologique, social et thérapeutique optimal adapté à ses besoins.

Cet accompagnement de jour vise l’intégration sociale, culturelle, professionnelle et l’épanouissement personnel de la personne handicapée.

Nos possibilités d’accueil sont variées : les bénéficiaires peuvent fréquenter le Service d’accueil de jour à temps plein ou à temps partiel.

Le transport des bénéficiaires entre le S.A.J.A. et leur domicile peut être assuré par la société Seresa Support, qui est attachée à notre institution, à condition de se trouver sur le chemin d’une de nos navettes.

Cette structure d’hébergement accueille jusqu’à 71 adultes et leur offre un encadrement thérapeutique et éducatif, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

De léger à profond, les types de handicap pris en charge dans ce service sont très variés : troubles moteurs, paralysie cérébrale, épilepsie, malformation squelettique, autisme, lésions cérébrales, etc.

Pour pouvoir intégrer ce service, les personnes ne doivent pas obligatoirement être porteuses d’un handicap mental.

Dans le cadre du Service résidentiel pour adultes, nous avons également la possibilité d’accueillir des adultes en court séjour. Cet agrément vaut pour 365 jours chaque année, équivalent une personne. Un court séjour a une durée maximale de 90 jours par an et par personne. Il peut être renouvelé chaque année pour un même individu. Dans notre Service résidentiel, la Chaumière, la Dansette, la Grange des Champs et La Flohaye disposent d’une chambre destinée au court séjour.

Ce service héberge jusqu’à 78 personnes. Une présence éducative y est assurée.

En journée, les résidents du S.R.N.A. travaillent en entreprise de travail adapté ou s’occupent soit dans le Service d’accueil de jour pour adultes (S.A.J.A.), soit dans le cadre d’une activité de bénévolat.

Cette structure résidentielle est prévue pour accueillir des personnes atteintes d’un handicap mental léger à modéré, qui bénéficient donc d’une certaine autonomie. Il peut y avoir un handicap associé comme par exemple la paralysie cérébrale ou l’épilepsie.

Cette structure accueille sept adultes porteurs d’un handicap, vivant seuls ou en petit groupe.

Le but est de leur permettre de mener une vie la plus autonome possible.

Des éducateurs veillent néanmoins en permanence au confort physique, psychologique et social des bénéficiaires en leur offrant un soutien pour les actes de la vie quotidienne : gestion du budget, aide à l’hygiène et pour une alimentation saine...

Les conventions

Conventions nominatves

En 1997, le gouvernement signait un moratoire interdisant l’ouverture de places supplémentaires agréées et subventionnées par l’AViQ (qui s’appelait l’AWIPH jusqu’en 2016) dans les institutions accueillant les personnes porteuses d’un handicap.

Toute nouvelle admission n’était dès lors possible que si une place se libérait.
Ce moratoire a provoqué des situations très difficiles pour les personnes handicapées (et leurs familles) qui avaient un besoin urgent d’entrer en institution, mais trouvaient porte close.

C’est ainsi qu’au début des années 2000, des conventions nominatives ont été créées afin de solutionner – du moins, partiellement – le problème lié à l’accueil des personnes gravement handicapées et/ou en situation d’urgence pour des raisons familiales.

Une convention nominative est un budget individuel accordé par l’AViQ à une personne en situation prioritaire ou d’urgence pour lui permettre d’être accueillie dans un service ou une institution spécialisé.e.

Pour bénéficier d’une place sous convention nominative, il faut obligatoirement s’adresser à l’AViQ. Elle est seule habilitée à attribuer les conventions nominatives sur base de critères spécifiques. Une fois octroyée, la convention nominative se garde à vie, même en cas de changement d’institution.

Lorsqu’une place se libère au sein de Notre Village, nous en informons l’AViQ qui, en retour, nous communique le nom des personnes correspondant au profil que nous accueillons habituellement et qui sont en attente d’une admission sous convention nominative. Nous rencontrons ensuite la personne qui sera admise chez nous.
Notre Village a une capacité d’accueil de 48 places sous convention nominative.

 

Résidents français et européens

Notre Village peut accueillir jusqu’à neuf personnes de nationalité française qui ont reçu une orientation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) en France pour une des trois catégories suivantes :

  • Maison d’accueil spécialisée (MAS) : capacité maximum de quatre personnes.
  • Foyer d’accueil médicalisé (FAM) : capacité maximum d’une personne.
  • Foyer occupationnel (FO).


Nous hébergeons également des résidents européens sur base d’un accord passé entre Notre Village et la Commission européenne.

 

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti de notre actualité